MAISON TRADITIONNELLES JAVANAISES

 
 

La maison traditionnelle javanaise (en javanais omah adat Jawa) est l’habitat vernaculaire des Javanais sur l’île de Java en Indonésie. L’architecture de la maison javanaise est caractérisée par ses règles de hiérarchie qui se reflètent notamment dans la forme du toit et l’organisation de son agencement. Les maisons traditionnelles javanaises ont généralement des agencements similaires, c’est la forme du toit qui définit le rang social et économique des propriétaires L’architecture des maisons traditionnelles javanaises a été largement influencée par l’architecture coloniale hollandaise et a contribué l’architecture moderne du XXe siècle en Indonésie.
Les Javanais sont une population dont la langue appartient à la famille austronésienne. Des bas-reliefs à Borobudur laissent à penser que les maisons austronésiennes étaient la norme du IXe siècle au XIIe siècle2. C’est entre le XIIIe siècle et le XIVe siècle qu’émerge la maison traditionnelle javanaise telle que nous la connaissons aujourd’hui.
L’arrivée des Européens au XVIe siècle marque l’apparition de l’utilisation de nouvelles techniques de construction : étages en briques, fondations pour les murs et toits en tuiles.
Au XXe siècle, les Néerlandais étudièrent l’architecture javanaise et s’en inspirèrent pour créer un style « des Indes »
Les maisons traditionnelles javanaises reflètent l’appartenance sociale de l’occupant en fonction de la forme du toit, du plus petit au plus grand : kampung, limasan et joglo.
La maison traditionnelle de l’aristocratie javanaise est un ensemble composé de plusieurs bâtiments dont l’entrée s’effectue par le lawang pintu. La maison est en général orientée selon un axe nord-sud.
Le pendopo est un grand pavillon ouvert et rectangulaire réservé aux demeures de nobles. Il est situé en avant du complexe et sert à recevoir les invités et pour les cérémonies3. Il est relié à l’habitation principale (omah) par le peringgitan.
L’omah est agencé à l’aide de panneaux amovibles (qui peuvent être en bois). À l’avant, l’emperan est une semi-véranda servant aux activités publiques. Une porte ornée mène au dalem, la pièce centrale. Celle-ci étant la plus intérieure, elle est plutôt sombre, coupée de la lumière extérieure. C’est là que la famille dort. À l’arrière, on trouve le senthong composé de trois petites pièces. La pièce à l’est sert à ranger le matériel agricole. Celle de l’ouest sert à stocker le riz. La pièce centrale est celle où l’on brûle l’encens pour les cérémonies en hommage à Sri, la déesse du riz.
À mesure que la famille grandit, des structures peuvent être ajoutées (gandok).

DECOUVREZ L’ENSEMBLE DE NOS ACTIVITES EN CLIQUANT SUR LES IMAGES CI-BAS

Contactez nous

Jalan KEDAMPANG Kerobokan Bali

Bali : WhatsApp 62 89633520229 - Paris: + 33 603 54 1523

× Chat WhatsApp